4

Bilan généalogique 2016

Mon année généalogique s’est concentrée essentiellement sur le premier semestre.

Côté recherches :

  • J’ai eu l’occasion de continuer de travailler sur mes générations 4 à 8 (voir mon projet), j’ai pu trouvé 9 actes de décès d’aïeux directs et compléter différentes familles.
  • Je me suis déplacée dans différentes salles de lecture :
    • Archives de Paris et Archives départementales du Val-de-Marne pour continuer les recherches sur « mes » Schneider
    • Archives municipales d’Evreux et le Pavillon Fleuri pour mes recherches sur le couple Pernelle/Miserey (voir article La Marâtre de Fains) et sur Germain Percebois (voir articles Drame passionnel, partie 1 et partie 2)
  • Via ma mère qui est mon relais auprès de ma famille maternelle, j’ai pu récupéré :
    • des photographies suite à un tri de ma grand-mère vieilles-photos
    • des données de généalogies descendantes (mariages de mes cousins/cousines et naissances qui en découlent notamment)

Tout cela m’a permis de modifier 184 fiches et d’en créer 118.

J’ai également été interviewé par le blog My Heritage (voir mon interview).

Côté collaboration :

Côté blog :

Ayant publié principalement lors du premier semestre, je n’ai publié que 28 articles dont 21 pour le Challenge AZ (voir le bilan du challenge).

Les articles les plus vus sont étonnamment les premiers et le dernier de l’année :

Les termes de recherches ont augmenté cette année. On arrive sur mon blog via des recherches sur : drame passionnel, deuxième guerre mondiale, saint-maur-des-fossés, moulin, schneider, conard… et THE MUST « ce qui cous la misere enter un couple marie »

Certains membres de ma famille ont lu mon blog cette année et cela me fait très plaisir. Notamment le commentaire de mon cousin Jean-Jacques qui habite au Panama « Bravos cousine. J’ai appris plus en une lecture qu’en une vie sur la famille de ma maman. »

Mes envies pour l’année 2017 restent les mêmes que l’année dernière (voir le bilan 2015) mais je ne reste pas bloquée dessus et ne m’impose rien, on verra donc ce que l’année 2017 m’apportera, surprise!!!

Publicités
1

Bilan généalogique 2015 et envies pour 2016

L’année 2015 a été signe de la reprise de ma généalogie ET de la création de mon blog ET mon retour aux cimetières pour Sauvons nos tombes.

Professionnellement parlant j’ai également été productive (et mes collègues aussi) pour les généalogistes avec la création du wikimédia Un nom, un homme, labellisé Centenaire 14-18 🙂 .

Je vous présente donc mon petit bilan généalogique, sous la forme d’une infographie (histoire de copier sur Maïwenn :P).

Vous pourrez le trouver ici (pas moyen de l’afficher directement dans le blog :@ ).

0

Jenny’s family : lieux concernés par ma généalogie

Mes origines maternelles

Du côté maternel, c’est « simple » ou tout du moins cela reste regroupé dans l’Ouest de la France.

Eure-et-Loir : régions de Chartres et de Saint-Georges-sur-Eure
Yvelines : Bennecourt

Bretagne :
Côtes d’Armor : région de Guingamp
Finistère : région de Quimper

Normandie :
Eure : entre Evreux et Pacy-sur-Eure
Orne : régions de l’Aigle et de Flers

Mes origines paternelles

Du côté paternel, c’est un peu plus chaotique. Cela s’explique par la remonté de plusieurs foyers vers la capitale, ou petite couronne.

Nord : Dunkerque
Bas-Rhin : Ottrott, Klingenthal
Mayenne : région de Chailland
Vienne :  Châtellerault
Haute-Savoie : région de Bonneville
Eure-et-Loir : Chartres

Ile-de-France :
Yvelines : Septeuil et alentours
Paris
Val-de-Marne : Saint-Maur-des-Fossés

Bref, pour le moment je me ballade sur 13 départements, c’est encore raisonnable.

Et on peut noter, 2 coins en communs et rapprochés pour mes 2 branches, c’est assez rigolo de penser qu’ils se sont sans doute croisé … 🙂

0

Pourquoi ?

– Pourquoi avoir commencé la généalogie?

je suppose que c’est à cause d’un manque. je n’ai pas connu mes grands-parents paternels et à force d’entendre mon père me raconter pleins de choses sur eux et surtout sur mon grand-père, j’ai voulu tenté de mieux les connaitre.

Par curiosité également : je suis TRES TRES TRES curieuse 😛

– Pourquoi un blog?

en un mot : PARTAGER! je parle peu de mes trouvailles (mis à part à mes parents qui sont intéressés) j’ai donc envie de les partager à plus grande échelle et qui sait, cela me permettra d’enrichir mes informations via de nouvelles rencontres généalogiques.

– Pourquoi maintenant?

PARCE QUE je viens de reprendre sérieusement (oeil nouveau, plus d’expérience et je l’espère plus de méthodologie) ma généalogie, après une mise en sommeil.

– Pourquoi une mise en sommeil?

D’abord parce qu’à l’époque (oui oui cela fait quelques années), il n’y avait pas autant de sources en ligne et ne pouvant pas me déplacer, cela était compliqué d’avancer.

Ensuite, par manque de temps : reprise d’une formation puis beaucoup de transports (4h/jour) qui laissait peu de temps libre.

Et enfin, il faut l’avouer par manque d’envie. Suite à ma formation d’archiviste, j’ai commencé ma carrière à répondre aux demandes d’actes d’état civil par correspondance, et je n’avais pas l’impressions d’avoir un loisir mais de travailler tout le temps.

– Pourquoi la reprise maintenant ?

L’ENVIE est revenue. cela faisait un moment que ça me titillait, mais j’avais la flemme rien que de penser à tout le boulot de reprise à faire, mais ça y est je me suis ENFIN lancée! 🙂