Les Schneider à Châtellerault

« Mes » Schneider sont arrivés sur la ville de Châtellerault vers 1819, depuis l’Alsace, suite à la délocalisation de la manufacture d’armes du Klingenthal (voir articles Z comme … Zirn , K comme Klingenthal , O comme Ottrott).

En compulsant les registres d’état-civil de Châtellerault, je me suis posée la question de savoir si tous les actes concernant des Schneider étaient issus de ma lignée. Depuis un peu plus d’un an, j’ai entrepris ce travail de recherche quelque peu ambitieux…

Tout commence donc par l’état-civil. J’ai entrepris ce travail sur un siècle, soit de 1813 à 1912. La manufacture d’armes de Châtellerault ayant ouvert en 1819, il était peu probable qu’il y ait des actes avant cette date. J’ai recensé 125 actes d’état-civil concernant des Schneider, ce qui est assez peu.

Afin de pouvoir relier les individus à ma lignée, il m’a été nécessaire d’améliorer la connaisssance de mes collatéraux. Je pense d’ailleurs ne pas avoir totalement terminé cette démarche, j’ai encore quelques doutes sur certains individus…

Je peux toutefois d’ores et déjà dire que tous les Schneider de Châtellerault ne sont pas issus de ma lignée. Néanmoins une grosse majorité en fait partie.

Sur les 125 actes d’état-civil retrouvés dans les registres de la ville de Châtellerault, j’ai réussi à en relier déjà 88 à ma lignée, soit 70,4%.

Je continue l’enquête et, comme toute généalogiste qui s’emballe pour un projet, j’enrichis le plus possible mes connaissances sur mes Schneider à travers, dans un premier temps, toutes les ressources en ligne… J’envisage bien entendu un voyage généalogique pour aller compulser les archives au SHD de Châtellerault mais aussi les archives municipales…

Pour compiler toutes mes recherches, je me suis amusée à créer un journal de recherche façon bullet journal…

5 réflexions sur “Les Schneider à Châtellerault

  1. Très beau travail bien mené. Je viens de m’en inspirer pour mes recherches en Dordogne et j’ai ainsi eu le plaisir de reconstituer plus facilement quelques familles. J’adopte cette idée de Bullet journal pour recenser les TD : je le trouve très sobre et cela me correspond bien ! Merci Jenny.

    J’aime

  2. Pingback: Mes Schneider, armuriers à Châtellerault |

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s