H comme Le Havre

Pierre Marie Le Goff est né le 7 mars 1875 à Ergué-Armel,  commune actuellement rattachée à celle de Quimper (Finistère). Il exerce la profession de ferblantier.
Il arrive sur Évreux vers 1891 et s’y marie le 16 février 1901 avec Marie Dufay. Il reconnaît un fils, né en 1890, lors de son mariage. Un deuxième  fils naît le 5 novembre 1901, il ne le connaîtra que très peu.
En effet, quelques mois plus tard, il n’habitera déjà plus au foyer conjugal. Il affirmera d’ailleurs être célibataire par la suite. Je n’ai pourtant trouvé aucune mention d’un divorce mais lors du mariage du second fils, il est mentionné qu’il ne connait pas l’adresse de son père.
En effet, il bougera beaucoup. Il passera par Lorient, Saint-Malo,  Pithiviers, Boigneville, Paris et un bref retour à Ergué-Armel avant d’être mobilisé pendant toute la durée de la première guerre mondiale. Il y retournera d’ailleurs en 1919 mais n’y restera pas longtemps. Il retournera sur les routes en passant entre autres par Châlons-sur-Marne, Paris, Vouziers et Melun où je perds sa trace en 1924.
Cet aïeul est un peu instable comme vous pouvez vous en rendre compte. Dans ses nombreux déplacements il a d’ailleurs plusieurs démêlés avec la justice.
Son premier jugement se déroule au Tribunal Correctionnel du Havre.
Jugement1

Jugement de Pierre Marie Le Goff en date du 16 décembre 1907 – Source : Archives départementales de Seine-Maritime, 3U2 1079

Nous sommes en octobre 1907, Pierre Marie qui est ferblantier doit surement en profiter pour grappiller du zinc à son patron, en tout cas c’est ce que je suppose.
En effet, il est accusé  d’avoir soustrait frauduleusement une certaine quantité de zinc au préjudice du sieur Kauffman.
Il n’est pas le seul à être jugé. Pierre Marie a refourgué sa marchandise à Louise Victorine Sohier femme Béret.  Cette dernière est donc accusée d’avoir acheté la marchandise sans connaître ni le nom ni l’adresse du vendeur et sans faire certifier son identité.
Pierre Marie est condamné par défaut à 1 mois d’emprisonnement pour vol le 16 décembre 1907. Sa condamnation lui sera signifiée le 26 janvier 1910.
Le sieur Kauffman est-il son patron ? Si entreprise il y a, se trouve-t-elle au Havre ou dans la commune de Graville, Pierre Marie habitant au 290 route Nationale a Graville?
Suite au prochain épisode avec la lettre V comme Vouziers..
Publicités

2 réflexions sur “H comme Le Havre

  1. Pingback: V comme Vouziers |

  2. Pingback: Bilan du Challenge AZ 2016 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s